Cabinet dentaire des Drs BONNET & ASSOCIÉS

Implantologie - Parodontologie - Esthétique

28 Bd Gambetta - Résidence Azur Eden - 06110 Le Cannet

Tél. : +33 (0) 4 93 99 72 81 - Fax : + 33 (0) 4 92 98 82 33

LA MALADIE PARODONTALE 

 

Les maladies des gencives et des tissus de soutien des dents sont la plus grande cause de la perte des dents chez l'adulte

 

Ces maladies attaquent tout d'abord les gencives, puis le "joint" qui existe entre la gencive et la dent, les bactéries responsables de cette agression pénètrent alors jusqu'à l'os et le détruisent petit à petit

Des dents parfaitement saines par ailleurs peuvent se mettrent à bouger,et si le patient n'est pas traité,  cela peut aller jusqu'à la perte des dents

Les premiers signes à surveiller sont des gencives sensibles et enflammées ainsi que des saignements lors du brossage. C'est le stade de la gingivite

Puis, quand l'os de soutien des dents commence à être touché et détruit,  on parle de "parodontites"

Heureuseument ce fléau , connu aussi sous le nom de "déchaussement" est aujourd'hui bien compris et surtout bien traité

 

Plus ces maladies sont traitées tôt, mieux elles sont combattues..

 

Nos traitements parodontaux sont le plus souvent non chirurgicaux et sans douleur

 

 

 

 

TRAITEMENT DE LA MALADIE PARODONTALE

 

 

La prise en charge de cette maladie implique le praticien et le patient

 

Première étape

-Examen clinique et explication de la maladie parodontale

- Bilan radiologique rétro alvéolaire ( ensemble de radios permettant un diagnostic d'une grande précision)

- Apprentissage par le patient d’une méthode de brossage efficace utilisant un matériel adapté.

- Analyse des facteurs de risque (tabac, hérédité, diabète...)

 

Deuxième étape

Contrôle de l’infection par détartrage et curetage-surfaçage (en dessous de la gencive), associé à des irrigations sous gingivales d’antiseptiques, sous anesthésie locale.

Deux séances sont généralement suffisantes. Selon les situations, une prescription d’antibiotiques sera faite.

 

Troisième étape

Deux mois après le traitement initial, réévaluation de la réponse au traitement : s’il persiste des poches parodontales avec saignement au sondage, des interventions sont envisagées, avec la possibilité d’utiliser des techniques de reformation de l’os.

 

Quatrième étape

Phase de maintien : rendez-vous de contrôle de l’hygiène, de détartrage, de léger curetage et de surveillance.

Des clichés radiologiques permettent d’apprécier l’évolution.

La fréquence des séances est fonction du niveau d’hygiène orale et de la sévérité initiale de la maladie.

Le Dr Christel Gremet s'occupe au cabinet des séances de maintenance

 

 


TRAITEMENT DES DÉNUDATIONS DES RACINES (RÉCESSIONS)

 

 

Après avoir analysé les causes (brossage traumatique, parodontite, malposition dentaire…), on pose ou non une indication chirurgicale de recouvrement si l’aspect est inesthétique, si la perte de gencive est évolutive ou si la racine dénudée est sensible.

Différentes techniques (dont la greffe de tissu conjonctif enfoui) permettent le recouvrement.

 

 

 

TRAITEMENT DES FREINS ET BRIDES

 

 

Des freins puissants exercent une tension et peuvent gêner le bon positionnement des dents. Ils peuvent également être une entrave à la bonne hygiène buccale.

 

 

 

TRAITEMENT ESTHÉTIQUE

 

 

Cela consiste en un réalignement des tissus osseux et gingivaux afin d’aligner les collets des dents de manière esthétique (amélioration des sourires gingivaux et chirurgie pré-prothétique).

LE SUIVI PARODONTAL

Le SUIVI PARODONTAL est appelé aussi Maintenance ou Thérapeutique Parodontale de soutien (TPS)

Un patient traité sans suivi est un patient à haut risque de récidive

Le succès à long terme ne peut être obtenu qu'avec un suivi régulier

Le suivi est adapté à chaque patient, il est fonction de son risque parodontal et de sa capacité de maintenir un contrôle de plaque efficace et durable.

OBJECTIFS

Aider le patient à maitriser la charge bactérienne par des conseils personnalisés sur son contrôle de plaque

Contrôler les facteurs de risque : hygiène dentaire, tabac, occlusion, stress, immunité…

Dépister toute pathologie ayant un effet sur la cavité orale

Adapter ou réadapter le rythme et le contenu du suivi par rapport à l’évolution des facteurs de risque (indicateur de pronostic)

Assurer le suivi de la denture (caries, occlusion, embrasures des prothèses, surplomb…etc )

Effectuer le détartrage/curetage/polissage/irrigation

Décider de la nécessité du retraitement en cas de récidive reposant sur le saignement au sondage, l’approfondissement des poches ou la présence de suppuration

Ce retraitement peut-être un surface radiculaire sous anesthésie ou une chirurgie parodontale

ETAPES à SUIVRE

Consultation par le praticien des radios, bilan radiologique et/ou panoramique, des traitements effectués et ceux non encore effectués.

Au début de la séance réactualisation du questionnaire médical du patient, des pathologies nouvelles (ex diabète), ou des habitudes nouvelles (stress, tabac, alcool…)

Questionnement du patient sur son état (douleur,saignement , mobilité, gênes…)

1 Examen clinique avec évaluation des critères de santé Parodontale

2 Information personnalisée sur les techniques de contrôle de plaque

3 Phase mécanique de contrôle de plaque professionnelle

       1. Examen clinique avec évaluation des critères de santé Parodontale

-Examen endo et exo buccal : saignement, mobilité , migrations dentaires, état des muqueuses….

-Examen Dentaire : caries, prothèses…

-Examen Paro :

-indice de plaque : rapide et simple pour une évaluation non subjective

-indices parodontaux : sondage des poches saignement au sondage,

furcations

mobilités

douleurs

suppurations

récessions

examens complémentaires : photos, radios…., bilan long cône tous les 2 à 3 ans

       2. Contrôle de plaque individuel

La fréquence de la récidive est liée à la qualité du contrôle de plaque

La difficulté est de maintenir l’attention du patient et de renforcer ses techniques d’hygiène sur les sites aggravés

Le contrôle de plaques individuel comprend :

-Une prescription du matériel de brossage le plus adapté (sélection du diamètre des brossettes, fil, si implants fil spécial implant , … etc. ) Faire une ordonnance ciblée.

-Mise en évidence de la plaque par sonde et miroir +/- révélateur de plaque, annoncer les points positifs, même si quelques points sont à revoir ensemble.

-Mise en évidence des saignements, inflammation gingivale, suppurations avec sonde + miroir…

-Conseil sur les facteurs de risque (tabac, alcool, stress, occlusion …etc)

-Renforcement de la régularité des suivis

-Information sur les autres traitements (endodontie, prothèses… etc.)

Il est à ce stade primordial d’informer le patient des risques de récidive dans les secteurs ou il y a défaillance du contrôle de plaque et /ou de rappeler les facteurs aggravants

Le But du contrôle est de sensibiliser le patient au risque de récidive et à l’importance du suivi

        3. Contrôle de plaque professionnel

Il consiste en un détartrage surfaçage radiculaire, polissage et irrigation sous gingivale à l’aide d’antiseptiques

Détartreurs ultrasoniques puis surfaçage avec des curettes très fines, les poches résiduelles doivent être débridées, polissage avec cupules caoutchouc et pate à polir fluorée

Fréquence

Elle est déterminée en fonction des facteurs de risque :

- Parodontite sévère : fréquence idéale = tous les 3/4 mois

- Parodontite modérée avec bonne hygiène = tous les six mois

Ce délai doit être réévaluée régulièrement en fonction des critères cliniques, des antécédents familiaux, du type de parodontite agressive /chronique, de la quantité dépôt bactérien, des facteurs de risque, d’un traitement orthodontie en cours etc.

Durée des séances

Dictée par le nombre de dents et la coopération du patient , la santé générale , la fréquence antérieure, l’accès etc. Idéalement de 45 à 60 minutes

Compliance

Une observance aléatoire ou un abandon du suivi affecte le succès du traitement

Les études montrent que parmi les patients traités 17 à 46 % suivent régulièrement le programme de suivi, 49 à 59 % ont un suivi irrégulier et 34 % n’ont aucune séance de suivi. Les fumeurs, les patients stressés et les patients jeunes respectent moins la maintenance

CONCLUSION

Chaque séance de suivi parodontal doit comprendre une réévaluation de l’état de santé, un examen clinique, une analyse du contrôle de plaques individuel et une élimination profonde de la plaque et des dépôts.

Le renforcement du contrôle de plaque par le patient est un élément clé du suivi

Toute récidive détectée lors du suivi doit être prise en charge immédiatement

        

De nombreuses études scientifiques montrent le rapport existant entre santé parodontale et santé générale. En effet, la parodontite agit comme facteur de risque pour l’infarctus du myocarde et les maladies cardio-vasculaires,  pour le diabète de type 2 , pour la naissance d’enfants prématurés et pour la polyarthrite rhumatoide.

 

LE BAROMETRE DE LA SANTE DE VOS GENCIVES

 

Votre chirurgien-dentiste vous informe sur votre état de santé gingivale

 

L’inflammation des gencives a des répercussions locales dans le temps pouvant amener à une destruction lente et progressive de la gencive et de l’os, ce qui a une conséquence directe sur la tenue des dents.

Mais une santé gingivale dégradée peut aussi avoir des répercussions sur votre santé générale, il est donc nécessaire de prendre soin de votre capital gingival.

 

Pour vous tenir informé de votre santé gingivale, un indice de son état est indiqué par votre chirurgien-dentiste pour chaque secteur dentaire.

Vos dents ne présentent qu’un quart de votre bouche. Prenez soin également de vos gencives pour conserver vos dents le plus longtemps possible.

 

 

Indices-sante-gingiv_rs.jpg

 

Qu’est-ce qu’une gencive saine ?

Une gencive en bonne santé a une couleur rosée et est collée contre la dent.

A la jonction entre la dent et la gencive, il y a un repli étroit de 2 à 3 mm de profondeur que l’on appelle le sulcus.

Une gencive saine ne saigne pas lors du brossage ou lorsque l’on mange.

 

Comment reconnaitre une gencive malade ?

Elle devient inflammée (rouge), gonflée et saigne facilement (ces trois symptômes ne sont pas toujours présents ensemble).

 

 

Greffe de gencive 

 

Comment se brosser les dents ? 

 

 

Cliquez pour visualiser la vidéo de Télématin sur les parodontites

Dr Pascale MONTAGNÉ

Dr Pascale MONTAGNÉ

Docteur en chirurgie dentaire
Parodontiste exclusif
DFCD Montpellier
CES biologie buccale
CES Parodontologie
Ancien attaché de consultation à la Faculté de Paris VII
Esthétique : comblement des rides par injection d'acide hyaluronique

Me contacter
Dr Franck  BONNET

Dr Franck BONNET

Docteur en chirurgie dentaire
Diplômé Faculté Paris VII
D. U. d’Implantologie
D.U. d' Expertise Bucco-Dentaire de la Faculté de Médecine de Montpellier
CES biologie buccale
CES Parodontologie
CES prothèse scellée
Membre de l’Académie Européenne de Dentisterie Esthétique

Me contacter