Cabinet dentaire des Drs BONNET & ASSOCIÉS

Implantologie - Parodontologie - Esthétique

28 Bd Gambetta - Résidence Azur Eden - 06110 Le Cannet

Tél. : +33 (0) 4 93 99 72 81 - Fax : + 33 (0) 4 92 98 82 33

Quand le diabète n'est pas bien équilibré, le patient doit prendre des précautions particulières avant d’aller chez le dentiste.

Les patients diabétiques sont davantage sujets aux maladies bucco-dentaire

Les patients diabétiques, qu’ils soient atteints d’un diabète de type 1 ou de type 2, sont davantage sujets aux maladies bucco-dentaires. D’ailleurs, comme le rappelle le Professeur Sylvie Jeanne, qui nous a accordé une interview sur le sujet, la maladie parodontale est la 6ème complication du diabète.            diabetique.jpg

66 Millions d’Impatients : Les diabétiques ont-ils une salive plus sucrée qui fragilise leur santé bucco-dentaire ?

Oui. La salive des personnes diabétiques présente des spécificités : d’une part, elle est effectivement plus sucrée, d’autre part plus « visqueuse » et plus rare, ce qui va favoriser le dépôt de plaque dentaire et la colonisation par des bactéries délétères pour la gencive et l’os.

Cependant la salive n’est pas le seul élément qui participe au fait que les diabétiques présentent davantage de problèmes dentaires. En effet, au niveau de la formule sanguine, il peut y avoir une altération de la formule des cellules de défense qui va fragiliser l’immunité anti-infectieuse des personnes diabétiques. Ces dernières sont donc plus sujettes à de multiples complications au niveau buccal telles que la xérostomie (sécheresse excessive de la bouche), les lésions de la muqueuse buccale avec infections fongiques et lichen plan, les polycaries, les érosions dentaires, etc… et surtout les maladies parodontales (voir vidéo sur la parodontite) qui est la 6ème complication du diabète. On parle souvent des rétinopathies, des pathologies vasculaires des extrémités mais la parodontite est une pathologie très fréquente chez les diabétiques. Ceci explique pourquoi les diabétiques doivent être vigilants concernant leur santé bucco-dentaire.

La personne diabétique doit-elle prendre des précautions particulières avant d’aller chez le dentiste ?

Quand le diabète n’est pas bien équilibré, oui. Il faut déjà savoir que l’on ne fait pas de distinction entre le diabète de type 1 et de type 2. Le critère déterminant est celui du bon équilibre de la glycémie de la personne diabétique, à qui le dentiste demandera les résultats de sa dernière hémoglobine glyquée (un examen qui consiste en une prise de sang et qui indique l’équilibre glycémique des 2 à 3 derniers mois) :

Si le diabète est équilibré avec une hémoglobine glyquée inférieure à 7 ou 7,5 avec traitement, il n’y a pas de précaution particulière à prendre.

A l’inverse, si le diabète n’est pas équilibré, on va faire une antibioprophylaxie, c’est-à-dire un flash antibiotique, pour les actes peu invasifs (carries, détartrage, etc…). Si on doit pratiquer des actes très invasifs (implants, extraction multiple, etc…), on va attendre qu’il y ait un rééquilibrage du diabète.

 

Source : //www.66millionsdimpatients.org

Article rédigé par le praticien le 24/11/2016