Cabinet dentaire des Drs BONNET & ASSOCIÉS

Implantologie - Parodontologie - Esthétique

28 Bd Gambetta - Résidence Azur Eden - 06110 Le Cannet

Tél. : +33 (0) 4 93 99 72 81 - Fax : + 33 (0) 4 92 98 82 33

Le suivi parodontal

OBJECTIFS

Aider  le patient à maitriser la charge bactérienne par des conseils personnalisés sur son contrôle de plaque

Contrôler les facteurs de risque : hygiène dentaire, tabac, occlusion, stress, immunité…

Dépister toute pathologie ayant un effet sur la cavité orale

Adapter ou réadapter le rythme et le contenu du suivi par rapport à l’évolution des facteurs de risque (indicateur de pronostic)

Assurer le suivi de la denture (caries, occlusion, embrasures des prothèses, surplomb…etc )

Effectuerle détartrage/curetage/polissage/irrigation

Décider de la nécessité du retraitement  en cas de récidive reposant sur le saignement au  sondage, l’approfondissement des poches ou la présence de suppuration

Ce retraitement peut-être un surface radiculaire sous anesthésie ou une chirurgie parodontale

ETAPES à SUIVRE

Consultation par le praticien des radios, bilan radiologique et/ou panoramique, des traitements effectués et ceux non encore effectués.

Au début de la séance réactualisation du questionnaire médical du patient, des pathologies nouvelles (ex diabète), ou des habitudes nouvelles (stress, tabac, alcool…)

Questionnement du patient sur son état (douleur,saignement , mobilité, gênes…)

      1 Examen clinique avec évaluation des critères de santé Parodontale

     2 Information personnalisée sur les techniques de contrôle de plaque

     3 Phase mécanique de contrôle de plaque professionnelle

       1 Examen clinique avec évaluation des critères de santé Parodontale

-Examen endo et exo buccal

 saignement, mobilité , migrations dentaires,  état des muqueuses….

-Examen Dentaire

 caries, prothèses…

-Examen Paro

-indice de plaque : rapide et simple pour une évaluation non subjective

-indices parodontaux :

sondage des poches

saignement au sondage,

furcations

mobilités

douleurs

suppurations

récessions

examens  complémentaires : photos, radios…, bilan long cône tous les 2 à 3 ans

       2 Contrôle de plaque individuel

 La fréquence de la récidive est liée à la qualité du contrôle de plaque

 La difficulté est de maintenir l’attention du patient et de renforcer ses techniques d’hygiène sur les sites aggravés

 Le contrôle de plaques individuel comprend :

-Une prescriptiondu matériel de brossage le plus adapté (sélection du diamètre des brossettes, fil, si implants fil spécial implant , … etc. )

Faire une ordonnance ciblée.

-Mise en évidence de la plaque par sonde et miroir +/- révélateur de plaque, annoncer les points positifs, même si quelques points sont à revoir ensemble.

-Mise en évidence des saignements, inflammation gingivale, suppurations  avec sonde + miroir…

-Conseil sur les facteurs de risque (tabac, alcool, stress, occlusion …etc)

-Renforcement de la régularité des suivis

-Information sur les autres traitements  (endodontie, prothèses… etc.)

Il est à ce stade primordial d’informer le patient des risques de récidive dans les secteurs ou il y a défaillance du contrôle de plaque et /ou de rappeler les facteurs aggravants

Le But du contrôle est de sensibiliser le patient au risque de récidive  et à l’importance du suivi

       3 Contrôle de plaque professionnel

Il consiste en un détartrage surfaçage radiculaire, polissage et irrigation sous gingivale à l’aide d’antiseptiques

Détartreurs  ultrasoniques puis surfaçage avec des curettes très fines, les poches résiduelles doivent être débridées, polissage avec cupules caoutchouc et pate à polir fluorée

Fréquence

Elle est déterminée en fonction des facteurs de risque

Parodontite sévère fréquence idéale : tous les 3/4 mois

Parodontite modérée avec bonne hygiène tous les six mois

 Ce délai doit être réévaluée régulièrement en fonction des critères cliniques, des antécédents familiaux, du type de parodontite agressive /chronique, de la quantité dépôt bactérien, des facteurs de risque ,d’un traitement orthodontie en cours etc.

Durée des séances

dictée par le nombre de dents et la coopération du patient , la santé générale , la fréquence antérieure, l’accès etc. Idéalement de 45 à 60 minutes

Compliance

Une observance aléatoire ou un abandon du suivi  affecte le succès du traitement

les études montrent que parmi les patients traités 17 à 46 % suivent régulièrement le programme de suivi, 49 à 59 % ont un suivi irrégulier et 34 % n’ont aucune séance de suivi. Les fumeurs ,les patients stressés et les patients jeunes respectent moins la maintenance

CONCLUSION

Chaque séance de suite parodontal doit comprendre une réévaluation de l’état de santé, un examen clinique, une analyse du contrôle de plaques individuel et une élimination profonde de la plaque et des dépôts.

Le renforcement du contrôle de plaque par le patient est un élément clé du suivi

Toute récidive détectée lors du suivi doit être prise en charge immédiatement

 

Article rédigé par le praticien le 21/01/2016