Cabinet dentaire des Drs BONNET & ASSOCIÉS

Implantologie - Parodontologie - Esthétique

28 Bd Gambetta - Résidence Azur Eden - 06110 Le Cannet

Tél. : +33 (0) 4 93 99 72 81 - Fax : + 33 (0) 4 92 98 82 33

Bruxisme et serrage de dents

Le bruxisme est le terme technique désignant les grincements et serrages inconscients des dents. Selon leur durée et leur intensité, ils peuvent engendrer des inflammations chroniques des articulations maxillaires, une forte usure des dents, des problèmes parodontaux. Le grincement des dents, diurne ou nocturne, est une manifestation d'une parafonction appelée bruxisme ou bruxomanie.

Deux types de bruxisme existent :

  • Le bruxisme centré revient simplement à serrer fort les dents, sans bouger. Ce type de mouvement peut parfois entraîner des douleurs musculaires de la mâchoire, semblables à des courbatures au réveil.
  • Le bruxisme excentré est, lui, plus gênant, à la fois pour la personne qui dort à vos côtés et pour la santé de vos dents : il s'agit de grincements de dents avec déplacements de la mâchoire, comme si la personne mastiquait dans le vide.

Le bruxisme peut être diurne et conscient mais, aussi et surtout, nocturne et inconscient. Il est fréquent et physiologique durant l'enfance, où son rôle est l'usure des dents de lait. Il est problématique chez l'adulte.

Grincez-vous des dents ?

Comment savoir si vous grincez des dents pendant votre sommeil ?

Un des premiers symptômes du bruxisme est une douleur au réveil en ouvrant la bouche. Les autres symptômes sont des maux de tête, des migraines, des bourdonnements d'oreille. Dans plus de 95% des cas, le bruxisme a pour origine un stress émotionnel.

LES CAUSES

Le stress :il s'agirait de l'expression de l'anxiété, des difficultés rencontrées dans la vie ou encore de frustrations ressenties.

Un touble de l'occlusion dentaire : en fait, c'est souvent plus une conséquence du bruxisme, avec abrasion (usure) des dents, qu'une cause.

Certains antidépresseurs

Des stupéfiants comme l'ecstasie

L'importance du grincement augmente en fonction du stress ressenti durant la journée et une corrélation positive entre le bruxisme et l'anxiété, l'hostilité ou encore l'hyperactivité a été mise en évidence chez les étudiants, notamment à l'approche des examens.

LES CONSEQUENCES

Lors d'un grincement de dents nocturne, la pression exercée par la mâchoire est jusqu'à 10 fois supérieure à la normale

Le bruxisme (grincement et pression des dents pendant le sommeil) est responsable de la plupart des cas d'inflammation de l'articulation maxillaire

L'ATM est l'articluation entre la mandibule et le crâne. Le fait de bruxer sollicite ces articulations de manière trop importante.

Peut alors apparaître le Syndrome Algo-dysfonctionnel de l'Appareil Manducateur (S.A.D.A.M.) avec les symptômes suivants :

  • Claquements à l'ouverture de la bouche, généralement non douloureux
  • Blocage : on n'arrive plus à ouvrir la bouche complètement
  • Blocage bouche ouverte : on ne peut plus refermer la bouche
  • Usure des dents, parfois de manière importante, pouvant aller jusqu'à la nécrose
  • Usure et fracture des prothèses dento-portée (bridge) et implanto-portée (prothèse sur implant)
  • Echec implantaire

En plus de provoquer des douleurs dans les articulations et dans la musculature faciale, le bruxisme est aussi responsable de maux de tête, de migraines, d'acouphènes et même de fatigue générale quotidienne et, dans certains cas, de vertiges, de douleurs au cou et de mal de dos.

De plus, il peut aggraver un déchaussement des dents, des récessions de gencives et/ou une usure irrémédiable des dents

Les conséquences sont multiples, à la fois physiques et esthétiques

Soigner le bruxisme

A ce jour, aucun traitement n'a permis de soigner le bruxisme. Les traitements médicamenteux à base de plantes ou basés sur la relaxation n'ont pas fait leurs preuves. C'est pourquoi la médecine dentaire s'attache surtout à réduire les dommages créés par les grincements de dents nocturnes en utilisant ce qui s'appelle une "gouttière dentaire"

Il s'agit d'un dispositif léger qui se place la nuit entre les mâchoires de manière à protéger les dents.Il permet de réduire la tension musculaire qui s'exerce entre les mâchoires et le stress supporté par les tissus de la gencive

Pour être efficace, une "gouttière dentaire"doit être faite dans une matière plus tendre que les dents et s'ajuster parfaitement à la dentition du patient

Elle doit être réalisée sur mesure par un dentiste qui l'ajustera au laboratoire puis en bouche selon votre occlusion. Le suivi sera réalisé au cabinet.

Article rédigé par le praticien le 29/04/2015